L’allemand Ludwig Weinrich GmbH a acheté 80% du capital du britannique Divine Chocolate spécialisé dans la fourniture de produits chocolatés équitable. Le précédent actionnaire majoritaire, la coopérative agricole ghanéenne Kuapa Kokoo conserve le reste du capital, soit 20%. Le coût de la transaction n’a pas été révélé.

Comme annoncé en novembre dernier, la CEO Sophi Tranchell qui préside Divine Chocolate depuis sa création en 1998, quitte l’entreprise, se déclarant “rassurée” “avec notre principal manufacturier Weinrich qui a capitalisé notre affaire. “

En effet, l’allemand fabrique les barres de chocolat et les couvertures en chocolat de Divine depuis le début. Selon le porte-parole de Divine, Weinrich a considérablement contribué au développement de l’entreprise, notamment en créant sa branche américaine et britannique en 2015 (lire : AgDevCo investit $ 3 millions dans Kuapa Kokoo au Ghana).

Les derniers chiffres financiers disponibles pour Divine et relatés par Market Line, remontent à fin juin 2018 et couvrent les 12 mois précédents. Ils font état d’un chiffre d’affaires de £ 15 millions contre £ 14,1 millions les 12 mois précédents. Mais des coûts plus élevés et une hausse des dépenses administratives ont réduit à £ 13 000 les bénéfices opérationnels de Divine contre £ 266 000 l’exercice précédent. Le bénéfice net a été de £ 3 000 contre £ 236 000 l’année précédente.